Accès au contenu

 

 

MOTARD

RANDONNEUR

PROMENEUR

MARCHEUR

A VOS CASQUES ET VOS CUIRS

AVIS AUX BASCOS MOTARD.E.S ! Ce groupe à pour but de réunir tous les motards.es pour faire des balades dans la région en Iparalde et Egolade, les Landes ...

PARC NATUREL D'URBASA

Il y a des millions d'années, en Navarre, le relief d'un grand plateau appelé Zunbeltz ou Lizarraga a été bouleversé par un gigantesque effondrement. ...

EN BARQUE SUR LE COURANT D'HUCHET

La descente en barque du courant d’Huchet vous tente. C’est la proposition du groupe des promeneurs pour 13,5 euros  avec un pique-nique à 12h non loin ...

JOUEUR

CULTURE

NOCTAMBULE

TXALAPARTA

SOIRÉE "ENQUÊTE" À TXALAPARTA (reportée au 22/09/18)

Cet événement organisé par Jeff permettra  à 9 personnes de vivre une soirée où se mêleront mystères, enquêtes, intrigues et jeux théâtraux en costumes ...

Aucun élément à afficher

FÊTE D'ETE DES BASCOS

En préparation l'incontournable fête d'été des Bascos qui annonce déjà la rentrée !

REOUVERTURE DE L'ESPACE DES BASCOS

Apéro pour lancer la nouvelle saison 2018 - 2019 à Txalaparta 10 rue Laffitte à Bayonne.

PREVENTION

SOCIAL

ARCOLAN PAU

MILITANT

FORMATION ET INTERVENTIONS

Après la formation des intervenants assurée par l'équipe d'Adhéos en novembre, l'équipe travaille avec le soutien de la Dilcrah (Délégation ...

LE GROUPE SOCIAL A VOTRE ECOUTE

Une situation d’homophobie, de transphobie, de discrimination ? Besoin d’informations, d’orientations dans le domaine social ? Besoin d’un accueil, ...

APERO RENTREE D' ARCOLAN

ARCOLAN, antenne LGBT+  des Bascos à Pau , vous INVITE vendredi 7 septembre  19h à l' APERO de RENTREE  au Paupotin 4 Rue d'Etigny . L'occasion ...

AG ANNUELLE DE L'ASSOCIATION

L' AG des Bascos se tiendra le samedi 15 septembre 18h à la salle Albizia, 15 avenue de Plantoun à Bayonne. La présence de toutes et tous est espérées ...

Dans le calendrier mensuel les activités  accessibles sont indiquées par le pictogramme ci-dessous.

 

Pictogramme accessibilité

BASCOBLOG

DEFENDRE LA LAÏCITE

Laicite

COMMUNIQUE

Depuis la loi Sapin II de 2016,  les associations religieuses venues rencontrer des parlementaires devaient  selon la loi s'enregistrer auprès de la HATVP, Haute autorité pour la transparence de la vie publique et  fournir des informations sur leurs activités ; cela à l’instar de tous les lobbies déclarés.  Or dans la nuit du 26 au 27 juin , à la demande du gouvernement , les députés ont adopté un texte sortant les associations à but cultuel de la liste des groupes d’intérêts devant faire une déclaration à la Haute autorité;  et cela  par un vote  à trois voix près (88 contre 85)   qui a divisé  même la majorité parlementaire.

Le lobbying des associations cultuelles pour ne pas être considérées comme des lobbies a donc payé : désormais quand Greenpeace demandera aux parlementaires de protéger les océans, quand Aides  leur demandera plus de moyens pour lutter contre le VIH ou quand Amnesty les sollicitera pour une campagne,   ce sera considéré comme l’action d’un lobby…Mais quand des associations religieuses viendront remettre en cause le droit à l'IVG, contester l’extension de la PMA à toutes les femmes  ou toute évolution à propos de la fin de vie, cela ne sera plus considéré comme l’action d’un lobby.

Bref toutes les associations à but cultuel pourront désormais rencontrer les administrations publiques, le gouvernement, les élus et notamment les parlementaires pour les sensibiliser à leurs opinions et tenter d’influer leur prise de décision sans que quiconque en soit informé.

Les  risques  de dérive sont évidents notamment à l’heure de la révision des lois bioéthiques; c’est pourquoi les organisations soussignées :

- dénoncent la décision de retirer les associations religieuses de la liste des lobbies,

- considèrent le traitement de faveur accordé aux associations cultuelles  comme une entorse au principe de séparation des Églises et de l’État

- demandent aux parlementaires du territoire de s’engager contre une telle mesure  qui devra faire un nouveau passage au Sénat

A ce jour, voici la liste des premiers signataires :

Les Bascos et Arcolan ,antenne paloise

Ligue de l'enseignement 64

Usep 64

Germea

Francas 64

UD DDEN 64

CDAFAL 64

Cercle condorcet

FCPE 64

Ligue des Droits de l’Homme Pau et Pays basque

Planning familial 64

CIDFF 64

Zutik, collectif contre les violences sexistes

Le PAF Pour une Alternative féministe

SE UNSA 64 et UNSA éducation 64

SNUIPP 64 et FSU 64

UL CGT Bayonne

Libre Pensée 64

PS 64

EELV Pays basque

PCF 64

Ensemble Pays basque

Les Insoumis Pays basque

EH Bai 

comité génération.s Ouest Béarn

Les centres LGBT de :

-Perpignan

-Angers

-Nantes

-Nancy

-Caen

-Saintes.  

LES "DIVERS CITES" AU DIDAM DE BAYONNE

Vernissage de l’exposition FEMMES PHOTOGRAPHES au DIDAM avec en particulier la série « LES DIVERS CITES » réalisée par Laetitia Tomassi pour les Bascos. Un accompagnement pédagogique en direction des scolaires sera proposé par notre association tout le temps de l’expo du 23 mars au 10 juin. DIDAM, 6 Quai de Lesseps à Bayonne.

29572747 1639898506093433 7442619047375318860 n

20180323 194116

29512172 1639898509426766 7105235990363054863 n

LES BASCOS SALUENT L'ANNULATION DES CONFERENCES PAR L'EVËCHE

Libres

Photo de Jean-Daniel Chopin

COMMUNIQUE DES BASCOS ET D'ARCOLAN, L'ANTENNE PALOISE DE L'ASSOCIATION.

L’annulation des conférences pour accompagner les personnes à « tendance homosexuelle » est une bonne nouvelle L’association annule en conséquence les rassemblements prévus devant la maison diocésaine à Bayonne et devant le presbytère à Pau mais reste vigilante.

L’évêché, déconnecté des réalités de la société a mis beaucoup de temps pour prendre conscience du caractère provocateur de son initiative. Son approche ultraconservatrice totalement anachronique a suscité une levée de bouclier, pourtant prévisible, de la société civile qui ne saurait accepter à l’heure du mariage pour tous que l’on considère l’homosexualité comme une déviance et la chasteté comme une réponse acceptable.

Vouloir « spiritualiser » des questions liées à l’orientation sexuelle, à la psychologie, au social est extrêmement préoccupant. Accompagner ce n’est certainement pas culpabiliser, ce n’est pas mettre sous tutelle avec un directeur spirituel comme le préconise le mouvement Courage. La culpabilité ne peut que rendre vulnérable, surtout sur un terrain aussi sensible que la sexualité qui met en jeu l'intimité de la personne, son vécu familial et ses relations avec les proches. Accompagner c’est au contraire favoriser le libre choix d’une personne en toute autonomie.

L’évêché qui adopte une position victimaire en déplorant « qu’au nom d’une conception erronée de la laïcité, certains groupes puissent contester à l’Eglise le droit et la liberté de prendre les initiatives » fait une nouvelle fois fausse route . La laïcité, la liberté d’expression ne sauraient servir d’alibi pour imposer aux autres, sous prétexte d’une approche spirituelle, un point de vue dogmatique et contraignant. La laïcité doit au contraire favoriser le vivre ensemble, le libre choix dans le respect de la dignité de chacun ; dignité que bafouait clairement cette initiative de l’évêché.

Les Bascos se félicitent donc des annulations annoncées mais resteront vigilants et poursuivront leur engagement contre tous les obscurantismes et en particulier contre Les prières de rue anti IVG et anti contraception que promeut l’évêché de Bayonne.

A l’occasion de la journée mondiale des droits des femmes, ce 8 mars, les Bascos et l'antenne paloise Arcolan vous invitent :

- à une soirée au Royal de BIARRITZ autour du film « Rara » qui évoque le combat d’un couple de femmes pour conserver la garde des enfants. Apéro offert à 19h et projection à 20h.

-à une manifestation initiée en partenariat avec le Planning familial et d’autres mouvements à 18h 30 place de la Libération à PAU contre le sexisme et les LGBTphobies.

MOBILISATION CONTRE LES PRIERES DE RUE ANTI IVG

Nous étions nombreux ce samedi 10 février avec notamment des élus de la ville de Bayonne et en particulier notre maire Jean René Etchegaray, pour dénoncer la désinformation diffusée par SOS Tout petits lors de leur "rosaire pour la vie" devant le monument aux morts; prières de rue dont l'évêché de Bayonne fait la promotion sur son site web.  Le Préfet serait bien inspiré de mettre un terme à ces lamentables rassemblements où des enfants sont contraints de rester à genoux une heure durant pour tenir une banderole qui affirme « LES DROITS DE L’HOMME CONTRE LES DROITS DE DIEU cachent le plus grand massacre de tous les temps L’AVORTEMENT »

Prieres de rue banderole

Img 20180210 151948

Img 20180210 151754

Nous retrouver sur ...