Accès au contenu

 

BAYONNE

PMA POUR TOUTE.S !

Manif2020 noscouleurs fb

 

POUR UNE PMA RÉELLEMENT POUR TOUTES !

L' accès à la PMA (procréation médicalement assistée), mesure phare du projet de loi sur la bioéthique actuellement en discussion au Parlement, constitue malgré ses limites, une avancée historique pour les droits des femmes et leurs libertés.

Demain, si ce texte est adopté, les couples de femmes ou les femmes seules  ne seront plus obligées de partir à l’étranger pour pratiquer une PMA, que seules peuvent se permettre aujourd'hui celles qui en ont les moyens . La sécurité sociale prendra, en effet, en charge les frais médicaux pour ces couples de femmes et ces femmes seules, comme elle le fait déjà pour les couples hétérosexuels qui ont recours à une PMA.

Ce projet de loi comporte cependant des limites puisqu’il écarte les personnes transgenres de l’accès à la PMA et cela à l’encontre de propositions d'amendements de députés de toutes sensibilités. A cette étape la PMA n'est donc pas réellement pour toutes. Mais si ce texte reste clairement perfectible, son adoption serait néanmoins un progrès car l’État français s’alignera enfin sur les autres pays comme l’ Irlande, l’ Espagne, le Portugal, le Pays Bas, la Belgique, le Danemark, la Suède, la Finlande ou encore la Grande Bretagne.

Ces informations sont d'autant plus nécessaires qu’à chaque fois qu’il y a des avancées pour les droits des femmes et leurs libertés, des associations réactionnaires se lèvent pour s'opposer à toute évolution, au nom de leurs convictions religieuses, politiques ou philosophiques...  Mais leur combat a toujours un temps de retard sur la vie réelle des femmes et des hommes ; d'ailleurs si en leur temps de telles opinions avaient été prises en compte ce serait aujourd’hui le divorce, la contraception ou le droit à l’avortement qui n’existeraient pas!

Aujourd’hui ces collectifs , tentent d'instrumentaliser la figure de l’enfant pour nier aux femmes lesbiennes et aux femmes seules le droit de fonder une famille.

Ils tentent dans le même temps de semer la confusion en évoquant la GPA (Gestation pour autrui) alors même que le projet de loi n’aborde absolument pas cette question.

Alors rétablissons les faits et mobilisons-nous pour porter la voix d’une société qui ne laisse personne sur le côté , qui œuvre pour une égalité de traitement pour tou.te.s: Ouvrir de nouveaux droits n’enlève rien à quiconque.

Demandons ensemble une PMA réellement pour toutes !