Accès au contenu

 

PENA DE ALBA-L'HARGUIBEL

Rendez-vous 8h30mn parking Intermarché Bayonne nord

Dénivelé 700m 2 sapins 5h30mn

carte IGN TOP25 134OT

 

    Nous partons de Bayonne, direction, Cambo, Bidarray, Saint-Etienne-de-Baïgorry. Nous traversons Banca jusqu'aux Aldudes.

. Nous laissons sur la droite le pont qui mène au village et continuons 1,200km sur la route départementale. Nous prenons sur la droite la direction d'Esnazu. La D58 franchit la Nive des Aldudes, puis nous la quittons dans le virage en épingle à cheveux en prenant en face et immédiatement sur la gauche pour rejoindre la maison Predotinéa. Nous prenons à gauche après le pont pour remonter la rive gauche de l'Urbeltch. Cinq cents mètres après avoir passé une pisciculture, la route fait une épingle à cheveux autour d'un double-corps de bâtiment, au lieu dit Kozkorziloa; c'est le point de départ de notre randonnée. (1h30mn)

Nous repérons au Nord, au dessus du virage, un vieux mur qui longe notre chemin du départ (direction nord-Ouest). Après avoir contourné une borde repatée, nous prenons sur la droite un chemin plus ou moins carrossable. Alors que nous passons à côté d'une borde (sur la droite), nous montons à gauche (Ouest) sans aller jusqu'à Pritchia. Après avoir contourné par la gauche une clôture de barbelés, nous remontons (Nord-ouest) dans un champ, sur un chemin partiellement bétonné.Nous rejoignons un autre chemin et nous franchissons un premier portail métallique. Nous en franchissons un autre, flanqué d'un pédiluve. Nous passons un troisième portail, et poursuivons sur le chemin en face sur le versant Nord-Est. Nous arrivons à la pointe du bois, où se dresse une palombière construite comme un échafaudage. Nous obliquons plein Ouest pour rejoindre une route. Nous passons à côté d'un parc à bestiaux en béton. Avant le virage à droite de la route, nous prenons sur le côté gauche, le chemin empierré qui continue à l'Ouest. Dès qu'il tourne à gauche nous partons sur la droite en terrain humide.Nous passons à un abreuvoir, et appuyons au Nord pour s'élever au dessus de la route.  Nous franchissons un barbelé pour rejoindre la ligne de crête, un peu au-dessus au Sud-Ouest du col d'Eyharza.

Nous remontons la crête vers le Sud-ouest en direction du sommet rocheux qui nous domine, la pyramide de la Pena de Alba à 988m (1h45mn). Nous dominons le village d'Elizondo en pensant à Dolores Redondo....Nous apercevons l'Alkurruntz, le Gorramendi-Gorramaki, l'Irubelakaskoa, les crêtes d'Iparla, l'Adarza...

Nous redescendons pour nous mettre en quête de la fameuse pierre qui tremble, l'Arri-Kilinka, lancée par Roland depuis l'Hautza, gravi le mois dernier. Alors qui relèvera le défi : en sautant d'un côté, la pierre peut bouger de l'autre...Avis aux amateurs!

Nous la trouvons au Nord-est du sommet d'Harguibel (936m), dans l'axe d'un couloir herbeux qui partage au Nord la ligne de crête.(2h30mn). Nous pique-niquons.

Nous repartons en sens inverse, en suivant les fils de fer barbelés qui marquent la frontière; nous passons à côté d'un tumulus-cromlech. A notre droite la ligne de crête de la Pena de Alba. Nous marchons un peu plus loin que la borne 130 de façon à passer de l'autre côté par un portail... de fils de fer barbelés...

Nous descendons au Sud-est dans le vallon de Sarastegui. Nous atteignons la route et prenons à gauche pour passer à la maison Oyhanzelhaya. A l'intersection suivante, nous descendons à droite jusqu'à nos voitures.(5h)

Catherine, Jean-Paul et Thierry