Accès au contenu

 

ENDARLATSA-ERLAITZ-BARRAGE D'ENDERRA

09 tour de pika 1

Intialement prévue pour le 11, cette rando est reportée en raison de la météo au 25 janvier.  Cette boucle de 6h30mn sur les lignes de défense des guerres carlistes (XIX ème) d'Endarlatsa avec ses tours, ses ruines  permet de découvrir la côte basque, les Penas de Haya et une autre face de la Rhune, à la frontière des provinces de Guipuzcoa et de Navarre.

Dénivelé 750m 2 sapins

Départ Bayonne nord le dimanche 25 janvier à 8h30mn

Nous prenons l'autoroute jusqu'à Béhobie : au péage, nous nous dirigeons vers Pampelune Iruna par la nationale N121A, au bout de quelques km, nous sortons à "Endarlatsa", à la sortie du pont, nous prenons le chemin à gauche et nous nous garons.

Nous suivons le GR balisé en rouge et blanc en commençant par un escalier qui nous mène très vite à une première tour, puis en suivant la ligne de crête à une seconde, puis aux ruines d'un château-fort (Pagogana). Nous dirigeons vers la route que nous traversons pour monter vers l'Erlaitz passant devant un bunker et un réservoir d'eau (1h30mn). Nous surplombons toute la côte basque. Nous redescendons et nous longeons des ruines de baraquements pour atteindre une aire de pique-nique. Nous longeons la route pour reprendre le balisage rouge et blanc avec en toile de fond les Penas de Haya. Au panneau San Anton, nous continuons jusqu'au canal de Domiko où deux options s'offrent à nous : soit nous le suivons (bande de béton longeant un fossé plein d'eau) pour atteindre le barrage d' Endara en suivant le balisage jaune et blanc (1h15mn), soit nous continuons la piste pour arriver directement au barrage (45mn). Nous traversons le pont et nous faisons halte à l'ermitage San Anton.

Nous rentamons le chemin de retour ( 2h30mn) en suivant le balisage rouge et blanc, au panneau "Ola Berri", nous prenons à gauche pour monter au col de San Anton, nous passons devant une ferme et au panneau "Endarlatsa" nous prenons à gauche une nouvelle fois. Nous rejoignons le point de départ par de larges pistes traversant des forêts.

Bernard, Catherine, Jean-Paul, Laurent et Philippe